AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Meilleurs posteurs
Suigetsu
 
Jiraiya
 
Tsubaki Hana
 
Omoi
 
Naruto Uzumaki
 
Kilumbo Tsukaïban
 
Ichiro Atache
 
Akasuna No Sasori
 
June Hinamori
 
Kiba Inuzuka
 
Navigation
 Portail
 Index
 Ninja
 Village
 Profil
 Rechercher

Partagez | 
 

 Le ninja du chaos

Aller en bas 
AuteurMessage
Ammari Nassim
Chef de Anzouka/Ancien Déserteur de Rang S
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 30/01/2009

Feuille de personnage
Affinités: /
Spécialités: /
Jutsus Principaux:

MessageSujet: Le ninja du chaos   Ven 30 Jan - 22:33

Je tiens a vous prévenir, c'est la meme presentation que NCR^^.

Hors rpg:





-Pseudo utilisé: Ammari Nassim
-Vu combien d'épisodes de Naruto : tous
-Heures que vous passez devant votre ordi : ca dépend très peu de temps en général
-Age: 14 ans
-Pays: France
-Découvert ce forum par : Ero-senin XD



RPG:


Nom: Ammari
Prénom: Nassim
Age: 14 ans
Sexe: masculin
Affinitée choisie au debut : aucune j'ai le Rytsu.


Description physique: A première vue, il n'a rien de spécial. Il s'agit d'un adolescent d'une taille moyenne. En effet, pour ses seize ans, sa taille de un mètre quatre-vingt deux est acceptable. Il n'est donc pas excessivement grand, mais non pas petit pour autant. Son poids, quatre-vingt trois kilos, vient non pas de surplus de graisse mais de son imposante carrure et de sa musculature développé.Il est assez large d'épaules, qu'il préfère ne pas recouvrir de vêtements en général. En effet, de ses mains a ses épaules, sa peau est a découverte dès lors qu'il n'a pas besoin de ce dissimuler de quelconque manières. Son haut, généralement jaune, s'arrête au niveau de la ceinture, mais quand il veut se faire oublier, il rajoute en plus une longue cape noir sans motif, cachant son visage au monde avec un large capuchon. Son pantalon est très classique n'est autre qu'un simple jeans, assez large pour lui. Il traine par terre mais pour éviter de laisser des marques sur ce dernier, il l'attache a sa jambe a l'aide d'un fil de nylon légèrement serré. Ses chaussures sont larges et résistante. Elles sont très adaptées a la marche en pleine nature, ainsi que dans plusieurs autres terrains. LE fait qu'elle soit étanche lui permet de les garder assez longtemps au pied sans devoir se plaindre de "l'eau dans la chaussure qui me fait patauger dedans".

Passons à un portrait physique plus détaillé et précis de Nassim.

Son visage a un teint très clair, vraiment très peu bronzé. Sa peau est en générale assez pale. Ses grands yeux doté d'une pupille d'un magnifique bleu-vert semblable a celui d’une mer calme mais riche lui donne ce regard d'une grande beauté. Il possède un nez fin et peu grand, arrondi au bout. Son sourire élégant et ses lèvres claires se fondent sur son visage. Ses joues pales laissent voir légèrement les os de sa mâchoire. Ses cheveux décolorés sont légèrement long, tombant en pique jusqu'à sa nuque environ. Il n'aime pas se les tailler dans une coupe précise, et préfère les laisser tels quels, mais trop court pour qu'il vole au vent cependant. La couleur entre le blanc et le gris de ses cheveux s'associe bien avec celle de son visage. Dans sa dentition, l'une de ses dents blanches et éclatantes a disparu suite a un coup. Par chance, il ne s'agit que d'une molaire situé au fond de sa cavité buccale.

Passons maintenant au tronc de la personne.

Son importante carrure et sa largeur d'épaules lui donne un air assuré, mais paradoxalement a ce que l'on peut penser en le voyant, il ne retient que trop peu d'orgueil et préfères rester discret. Ses vêtements sont très simples. Principalement un tee-shirt jaune sans manche et lorsqu'il veut se faire oublier de la populace, une veste noire et longue dont le capuchon masque sa chevelure et son visage. Cette veste en question, pouvant aussi être appelé cape dans ce cas présent, le cache de haut en bas, trainant même sous ses pieds. Sinon, il porte un jeans classique. Ses chaussures sont adaptées a la marche dans toutes sortes de terrains. Leur résistance et leur confort n'est plus a prouver, depuis bien longtemps elles furent mises a grandes épreuves, et sans restauration, elles ont tenus bon. Au niveau de son dos se trouve le poignet de son arme. Une arme plutôt excentrique! Dans un fourreau, un manche noir nuit dépasse.

Son arme...?

Oui, comme tout combattant, il possède une arme. Ses poings, ses pieds, bien sur! Mais aussi, dans notre cas, une "clé". Une clé, vous dites? Oui, mais vraiment spéciale, oui, très spéciale... Pour être exact, il en possède deux. Une, qu'il porte en permanence, et une autre, dont nous aborderons le sujet ultérieurement. Cette première clé, donc, n'a pas un bout logique. Son manche géant comparé a celui de ses consœurs, la lame qui orne le second bout de l'arme, ressemblant a la face recto d'une aile de chauve-souris. Le principe de sa lame vient du poids du manche, donc d'une grande résistance lors des confrontations des lames, mais aussi de sa longueur plus élevé que la moyenne des épées "classiques". Sa couleur est le noir, un noir nuit et sombre... La seconde arme, cette fois ressemblant plus a une clé "normalement constituée". Elle se trouve scellé dans un rouleau situé dans une pochette qu'il tourne vers l'arrière. Son principe a elle, c'est plutôt la destruction que le trancher. Oui, il s'agit d'une masse ayant un physique assez spécial, dans le gros. La clé en question se trouve être blanche, cette fois. Le manche ne change pas de la première arme: un manche en fer entouré d'un hexagone des mêmes métaux. Un long barreau constitue le gros de l'arme. A la fin, le "poids" d'attaque de l'arme en forme de bout de clé, logique... Deux pavé droit en forme le bout. L'arme première se nomme l’épée immatérielle de Rytsu, et la seconde Asahi, le "soleil levant".

Voici maintenant les détails plus spécifiques de son équipement.

A ses poignets, ils possèdent deux brassard noir, et deux gants sont enfilés à ses doigts. Une bague orne son auriculaire droit, avec l'idéogramme Rytsu, nom de son pouvoir et de son arme de prédilection. Sa voix claires ne montre très peu d'hésitation, mais il parle assez vite. Sur la partie gauche de son cou se trouve une ancienne cicatrise. Elle est assez grande, une dizaine de centimètres, mais peu visible... Elle va de la moitié du cou jusqu'au niveau supérieur droite de la poitrine.

Descripiton mentale: Ammari Nassim, déjà non content d'avoir un physique attirant, possède une grande force de caractère et un tempérament adapté au monde et ouvert aux autres. Son type de contente est vraiment social. Cependant, il préfère rester discret, voir même dans l'ombre des autres. On ne peut pas dire timide en parlant de lui, mais plutôt disons qu'il n'est pas très doué pour engagé une conversation comme ça, d'un coup. En effet, il n'est pas du genre a abordé le premier venu, mais il attend toujours l'occasion d'être utile sans devoir passer par la case "parlotte". Sa préférence à rester discret, malgré tout, l'entrave et l'empêche souvent d'avoir des relations facilement. Cependant, malgré son individualisme plutôt poussé, il ne rejette que très rarement la compagnie des autres, quel qu'il soit. Oui, en effet, la solitude fait presque partie intégrante de sa personne. Depuis son plus jeune âge rejeté des autres, orphelins en plus, il n'a vécut qu'avec sa grand-mère, sourde et aveugle. Il n'a pas eu d'ami, en effet, pendant sa jeunesse, ce qui a entrainé son renfermement et son individualisme trop poussé visiblement. Par contre, bien que la compagnie de quelques personnes ne le dérange pas en temps normal, personne, oui, personne ne doit l'irriter quand il est de mauvaise humeur, parfois même ne pas lui adresser la parole. Effectivement, une fois en rogne, il est prêt a se battre simplement parce qu'un badaud lui demande son chemin. Cette mauvaise manie de se fermé aux autres, a vouloir se faire oublier de la populace est plutôt gênant. Seulement, jamais il n'accepterai de lever la main sur quelqu'un qu'il aime, que se soit en tant qu'ami ou qu'amour véritable, oui, jamais. Parfois, c'est pour cette raison qu'il s'isole, sachant qu'il deviendrai violent avec n'importe qui. On ne peut donc pas comparer ses envies de solitudes a un caractère de cochon, il fait ça avant tout par réflexe défensif contre lui même, que se soit pour lui ou pour les autres.

Passons à ses gouts, maintenant, car n'est-il pas vrai que tout le monde en a?

Ce qu'il vous dira ne changera pas, car il n'est pas du genre a se livrer a n'importe qui. Il ne fait confiance qu'a de rares personnes. Il prétend simplement qu'il déteste perdre, ce qui parait logique, au fond, et rien de plus. Mais derrière ses paroles sensées, voila ce qu'il cache. Il a un profond respect pour la nature. Il la défend à son juste titre, autrement-dit comme un homme défendrait son territoire. Né a la campagne, il s'agit non seulement de l'habitation de sa jeunesse, mais aussi les arbres l'ont vu naître comme un nouveau-né, ces même arbres l'ont vu devenir un garçon de ferme, ils l'ont vu devenir adolescent, l'ont vu devenir fort, devenir amoureux, devenir ninja... Ce sont ses arbres qui l'ont vu devenir un homme, qui l'ont vu devenir ce qu'il est aujourd'hui... Voici aussi une raison de pourquoi il adore le Village Céleste, dans lequel il a passé toute sa vie. Sinon, il adore le riz de soja ainsi que l'agriculture, qu'il pratique a ses heures perdues... Sinon, c'est un amateur de zoologie, particulièrement dans le domaine des petits volatiles. Il apprécie simplement la beauté des rouges-gorges de devant chez lui. Végétarien, il ne mange jamais de viande, et donc évite les restaurants. Il porte en horreur la perversion, et il n'est dépendant de rien. Il jouit de sa liberté, et se contente simplement de vivre sa vie. Selon sa logique, le sage n'est heureux que du bonheur des autres, seul l'idiot n'est heureux de lui même. Le bonheur simple peut lui suffire, car dire que seul le bonheur de l’autre le fait sourire serait avoir un égo surdimensionné. Cependant, il n'est pas du genre a dire qu'il peut être heureux si les autres ne le sont pas. Disons qu'il est dans le juste milieu... Trop droit pour mentir, ce n'est pas lui qui va répandre des rumeurs, ni même y croire. Pour être exact, il ne songe que sur la raison et la logique, et sans ses deux domaines, il demande à voir pour y croire. Ah! Il a horreur des allumeuses...



Ninja ou Civil ? : ninja
Village natal : Village Céleste

Village souhaité: Gardien Céleste/ Chef de Anzouki/ Deserteur de rang S



Histoire:


Ammari Nassim. Voici un nom dur a porté quand on connait l'origine même de ses racines. Un ancien clan, très peu connu, en effet, mais doté d'une histoire tragique pour son dernier descendant... Le Rytsu, un pouvoir personnel de Nassim causa la perte de la plus grande partie de se clan, et ces technique secrète furent interdites la veille de la naissance de Nassim. La technique en question était puissante, mais en sacrifice, l'utilisateur devait en perdre ou la vie, ou ses sens! Ainsi, le père de Nassim dépérit lors de l'utilisation du Rytsu alors d'un entrainement pour manier cette dernière. Le grand-père, alors l'entraineur officiel du défunt, eu son crane exploser lors de l'exécution de ce trop puissant pour un seul homme. La mère, elle, succomba trois jours après l'accouchement. Elle fut plongée dans un état de fatigue prolongé, et dépérit dans son profond sommeil. C'est donc la grand-mère qui s'occupa de Nassim. Paradoxalement, suite à l'utilisation du Rytsu maudit, elle perdit vue et ouïe, et ainsi donc c'était plus Nassim qui, dès l'âge de sept ans, s'occupa de sa grand-mère. Il entra à l'Académie ninja au même âge. Très vite, la gente féminine commençait à affluer autour de lui. A l'âge de dix ans, ce fut au tour des jeune pré-adolescent d'être a ses côtés, mais pas vraiment en ami. Ils venaient alors pour le battre, acceptant de moins en moins qu'il soit l'idole des professeurs par ses notes brillantes, mais aussi l'intérêt que les jeune Gardien Céleste pour lui. Cependant, leur tentative fut souvent vaine. Nassim n'avait pas que des talents sur le point théorique. Pour être exact, il était presque plus doué dans la pratique que sur le papier. Son Rytsu n'était encore que peu développé, mais son Tempo Damma, dans son répertoire Rytsu, son affinité principale, suffisait pour qu'il obtienne la paix. Pendant deux années, sa vie fut répétitive, monotone, sans jamais pouvoir vraiment gouter a l'action pure et dure. C'est alors âgé de douze ans qu'il obtient le grade de Ninja de haut niveau, et donc commença ses missions. Très vite, son Rytsu fut plus développé. En même temps, son coéquipier de mission nommé Kazee lui apprit les bases principales du de la maitrise des techniques. Et en six mois, son équipe eu finit trois missions de rang C et douze de rang D. C'est donc aisément, alors âgé de douze ans, que son équipe tenta l'examen Anbu. Il fut braillement passé par l'équipe au complet, au bonheur de tous. Le soir, alors que Nassim rentrait chez lui, avec sa promotion, qu'il découvrit le cadavre de sa grand-mère, allonger sur une banquette... La vielle femme fut enterrée par les soins de son petit-fils, qui alors était seul, totalement seul... Il partit alors en exil, loin de tout. Il avait besoin de temps pour digérer cette infâme douleur qui le tourmentait depuis ce jour. Pendant trois ans, il fut dans un foret vierge. Se nourrissant de ses cultures qu'il avait appris à maitriser dans sa jeunesse, buvant l'eau des rivières, il devint aussi un maître dans l'art du Rytsu, et secondairement dans l'art des dragons. Il commença aussi à apprendre a maitriser son pouvoir. L'art des flammes pouvait être un bien bel atout lors des combats, et voila une motivation plus que suffisante pour se permettre de s'entrainer dans un art de combat. C'est aussi pendant cet exil qu'il dénicha dans un vieux temple, déserté de toute vie, qu'il trouva ses deux armes. Nassim, son arme principale, resta a l'air libre, tandis que l'autre fit scellé dans un parchemin qu'il garde en permanence sur lui. Alors âgé de quinze ans, il rentra au bercail, a Gardien Céleste. Très vite, il s'intégra a la société du village qui la vue naître. Un an après son retour, Nassim continue sa vie au Village Céleste, alors âgé de dix-sept ans. Et il se trouve que ce jour est aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ammari Nassim
Chef de Anzouka/Ancien Déserteur de Rang S
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 30/01/2009

Feuille de personnage
Affinités: /
Spécialités: /
Jutsus Principaux:

MessageSujet: Re: Le ninja du chaos   Ven 30 Jan - 22:35

Test RP
L'année précédente... ?

Chapitre 1 pas de chance...

Une jeune personne s'avançait d'un pas vif dans la foret. Non pas pressé de quitter ce lieux, mais pressé plutôt d'arriver a destination. Oui, en effet, ce mystérieux adolescent était très excité à l'idée la plus simple possible: rentrer chez lui! Oui, ce ninja originaire du Village Céleste allait enfin revoir son chez-soi... Oui, ce jeune homme, une lame noirs dans le dos, allait revoir le village qui la vu naître...

Nassim courait maintenant. La tour du Pilier Céleste était déjà visible. A son rythme, dans moins d'une demi-heure, il devrait être arrivé au Village Céleste. Normalement, il devrait pouvoir voir sa maison, enfin les ruines de son ancienne maison dans dix petites minutes. "Normalement", oui! Car dans la tournure que prenaient les choses, il n'y avait rien de bien normal... Trois salves de dix senbons, une a droite, une a gauche et une de front. Les deux slaves latérales furent très rapidement dépassées. Pour celle de front, il dut utiliser un Rytsu puissant premièrement pour se protéger, mais aussi pour arroser le terrain de combat. Un un puissant jutsu suffit. Les senbons de bois éclatèrent sous l'augmentation de pression subite. La zone, grâce au Rytsu, fut aussi bien plus humide, donc propice pour son art principal. Il devait aussi profiter de son dragon, s’il voulait ne pas trop être retardé. Il dégaina Nassim, et brandit prépara a contrer une nouvelle attaque avec. Un Shirukens de taille Fuma fut tiré dans son dos. Dans un bruit métallique, Nassim passa sa lame sur le tranchant de ce shiruken. Il enchaîna avec un tir de Rytsu, dont la surface d'action était plus grande que celle du Rytsu temporel. Un simple Rytsu de gravitation, bien maîtrisé, et parfaitement bien dosé. Un râle étouffé lui confirma que sa technique précédente avait atteint sa cible, comme prévue. Il enchaina donc avec un Rytsu, l'art de l'électricité. L'eau était bien connue comme un matériau conducteur très utile. Maintenant, il enchaina avec un Rytsu en direction du sol même, enfin de la flaque de glu aqueuse. Le sol explosa sur le coup, et se déforma au passage d'une telle puissance électrique. Alors que toute la zone touchée s'était déformé sous le choc du Rytsu, un cri aigu poussé à quelques mètre de sa position le fit conclure a une chose: son agresseur n'avait pu en réchapper. Maintenant surement paralysé temporairement sous les volts, il était à sa merci. Nassim arriva rapidement en face de ce ninja. Son agresseur était sur le dos, pris de convulsions. A vair son bandeau, il s'agissait d'un déserteur du Village du Cristal.

"Je dois avouer, tu a su tirer profit de mon empressement, c'était très bien penser de ta part... Malheureusement, tu t'es frotté à trop fort pour toi. Comme je suis pressé, je vais te faire une fleure... Tu ne vas pas souffrir...Tu vas dépérir rapidement!" annonça rapidement au déserteur immobile, inconscient surement.

Son épée dans le prolongement de son bras, il trancha du bout de sa lame la gorge de son agresseur, juste assez profondément pour qu'il s'étouffe dans son sang rapidement. Il tourna la tête, et devina les ruines de son ancienne maison, au loin... Il cracha sur le sol, et tourna son regard une dernière fois le cadavre du défunt déserteur. Il sortit son briquet a pierre de sa poche, et fit s'enflammer le pantalon de ce dernier. Il serait regrettable, en effet, de laisser un cadavre ici, dans ce magnifique foret. Il regarda le corps bruler jusqu'à la fin de la combustion, et versa sur les cendres encore rougeoyante de l'eau de sa gourde. Il recommença a marcher en direction de cette maison démolie depuis bien longtemps... Il retrouva sur ce sol défoncé par le poids des roches. Il s'assit en tailleur sur un mur presque totalement effondré. Il sortit de sa pochette arrière un bout de papier vierge, et un pinceau. Il prit dans l'une de ses poches un encrier fermé rempli d'encre noir. Il l'ouvrit, et plongea le bout de son pinceau dedans. Il commença à faire quelques traits, comme a son habitude. Puis, son dessin ressemblait de plus en plus à un oiseau, mais encore trop flou pour lui donner un nom précis... Se fut deux minutes après que le rouge gorge qu'il représentait de façon abstraite fut vraiment visible... Il souffla entre ses dents blanches ces quelques paroles pleines de nostalgie:

"Comme au bon vieux temps... Tsss... Que de souvenir, oui, que de souvenir..."

Il ferma les yeux un instant. Pendant trente petites secondes, il resta ainsi, à expirer et à inspirer longuement... Il les rouvrit et commença a marcher tranquillement verse Village Céleste, après avoir placé sur ce mur démolie ce bout de papier où un rouge-gorge abstrait était dessiné. Il arriva aux portes du Village Céleste rapidement. Visiblement, Nassim revenait en temps de paix, a voir ses portes béantes et garder comme lors de son départ...


Chapitre 2 Une vie qui reprend son cours...

Se fut trois jours après son retour, donc trois jours après avoir revu le Pilier Céleste, que Nassim reprit ses missions, normal... Il ne faisait ce genre de passe-temps uniquement en solo, vu son niveau gardien céleste actuel. En effet, il préférait être seul, car de toute façon il n'avait pas besoin d'aide pour ça, mais de façon plus simple il n'avait pas d'équipe. Son individualisme ne devait pas entraver les autres, surtout. Du moins, il s'agissait de sa façon de pensé. Il ne voulait qu'une chose: n'être qu'une ombre pour son pays, faire ses missions donc. Il voulait aider son pays sans apparaître comme ninja puissant, soyons franc, il voulait avant tout être discret vis-à-vis d'un village du Village Céleste presque nouveau pour lui. Et pendant une dizaine de mois, sa vie se résumait à cela. Et rencontrer une vieille, très vieille connaissance remonta son sentiment de culpabilité. Ce ninja, il n’aura pas du le rencontrer, pas après son exil volontaire... Pas Kazee, son ancien ami d'enfance, qui cependant, lui, avait oublié... Nassim se souvenait parfaitement de lui, en tant qu'un des rares amis qu’il possédait, et pourtant... Et pourtant, Kazee, lui, souder dans son équipe dont il était déjà le chef, l'avait oublié. Le nom même de Nassim semblait faire tâche au Village Céleste. Pendant une semaine entière, Nasim s'entraina alors. Il ne soufflait plus, il était jour et nuit dans la foret, se nourrissant que de céréales pour ses rares repas, se servant de la rivière pour s'abreuver, et comme seul moyen d'hygiène, une petite cascade sous laquelle il entrainait
Sa résistance physique. Lorsqu'il est revenu a la société humaine, ce fut dans des vêtements noirs. Lorsqu'il demanda une nouvelle mission a son Pilier Céleste, se fut en vêtements noirs. Et lorsqu'il revint de sa mission, se fut des même vêtements. Il voulait se faire oublier, tout bonnement se fondre dans le décor. Comme a son habitude, il marchait vite, silencieusement, et sans jamais échanger la moindre parole a quelqu'un. Sourd aux autres, muet au monde, aveugle à son village, il n'était plus lui-même. Il agissait comme un autiste. Pourquoi? Simplement parce qu'il n'avait toujours pas digéré l'indifférence de Kazee a son égard. Il se retrouvait encore une fois seul au monde. Encore, et toujours seul, encore, et toujours dans l'enfer de la solitude... Sa vie tombait dans la déprime. Ce fut donc la veille de ses dix-sept ans qu'il retrouva l'envie de vivre...


Chapitre 3 Une rencontre tout à fait passionnante...?

Nassim était assis sur le toit d'un immeuble. Le soleil qui éclairait son dos était très bas, déjà a moitié couché. Le ciel était lourd et les nuages se faisaient menaçants. Et le jeune ninja était la, immobile, les jambes pendantes, a regarder devant lui. Ses mèches grisâtres étaient plus longues qu'avant... Depuis combien de temps ne se les était-il pas coupé? Presque un an, peut être déjà plus... Sa cape noire recouvrait ses cheveux. Chance pour lui: il évitait ainsi de se faire remarquer pour se genre de choses si puériles. Ses yeux bleus étaient si triste... Il ne pleurait pas, disons surtout qu'il ne pouvait pas pleurer. Cela faisait bien des années qu'il avait pleuré toutes les larmes de son corps. Et pourtant, son simple sourire, si joyeux d'habitude, exprimait tant de tristesse... Il faisait peine a voir pour quiconque aurait connu le Nassim d'antan... Cependant, qui le connaissait? Depuis combien de temps ou Nassim avait été oublié, au juste? Son départ du village avait fait de ses anciennes connaissances des inconnus à ses yeux, maintenant. Comment avaient-ils pu oublier si vite? Nassim soupira. Se morfondre sur son sort n'arrangeait rien, mais une fois isoler du monde, une fois seul, il ne pouvait son empêcher. Des bruits de pas le tirèrent de sa rêverie. Sur le toit de cet immeuble, sur lequel il allait déjà plus jeune, une seconde forme se dessinait. Une forme féminine bien connue, d'ailleurs...

"Alors comme ça, Nassim, ton habitude à venir ici ne t'as pas quitté avec le temps? lança cette adolescente, en s'asseyant a côté de Nassim.

Il n'en revenait pas. Elle! Elle se souvenait de lui! Elle ne l'avait pas oublié! Lui non plus, ne l'avait pas oublié... Cette voix si claire, si douce... Qui pourrait oublier ça?

-Tu ne me connais que trop bien, tu devrais le savoir que je n'abandonne jamais mes vieilles habitudes... Hein, Oujo?
-En effet... Oui, tu n'es pas du genre a changer, je peux l'affirmer, ça!
-Toi non plus, tu n'as pas changé... Toujours aussi belle...
-Alors toi!" conclut la demoiselle.

L'un et l'autre se souriait mutuellement. Nassim et Oujo, deux anciens coéquipiers... Un bon vieux temps, comme dirait Nassim. Ce dernier, qui c'était depuis bien longtemps pris d'une grande affection pour elle, passa son bras derrière le cou d'Oujo. Elle aussi, avait une grande considération pour le ninja du Village Céleste. Et l'adolescente ne se gêna pas pour se blottir contre son ami d'enfance. Ils se perdirent ensemble dans des retrouvailles plus qu'amicales. L'une et l'autre commença a conter son histoire depuis que Nassim était partie. Ce dernier appris par la même occasion que l'actuel Pilier Céleste allait, demain, laissé sa place a un ninja plus fort que lui, un certains Aoshi. Un grand bruit les tira de leur parlotte, et une explosion les fit se préparer au combat immédiatement. Ce bruit, il venait de leur gauche. Les deux amis coururent jusqu'à la zone nord du bâtiment, observant avec attention les mouvements de chaque personne. Un pillage... non, un cambriolage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ammari Nassim
Chef de Anzouka/Ancien Déserteur de Rang S
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 30/01/2009

Feuille de personnage
Affinités: /
Spécialités: /
Jutsus Principaux:

MessageSujet: Re: Le ninja du chaos   Ven 30 Jan - 22:36

Chapitre 4 Et merde...

Nassim souffla à Oujo:

"Prend par la droite, je prends la gauche!"

Le Célestin acquit d'un hochement de tête, et partie sur la zone gauche du bâtiment qui commençait à être pillé. Nassim, lui était déjà dans la fumée provoquée par l'explosion. Tout le monde fuyait, et il ne restait plus personne. Il devait être silencieux. Il tira sa cape noire, et la jeta sur le côté. Il saisit dans sa pochette arrière un rouleau secret. En le déroulant, Asahi apparut. Cette clé géante formait un excellent arsenal défensif et offensif à lui seul. Il saisit le manche de son arme, et se plaqua contre le mur explosé. Les yeux mi-clos, il scruta l'intérieur. Visiblement, il cherchait se qui se trouvait plus profondément dans cette maison. Mais qu'y avait-il de si précieux pour se risquer à de tels risques? Les fumées se dissipèrent. Nassim était, lui, déjà dans le bâtiment. En pistant les traces de pas, il conclut qu'ils étaient trois. Une équipe d'un village, surement... Ils avaient reçu l'ordre de trouver un document classé top secret, surement. Mais quel village se prêtait à de tel égard envers le Village Céleste? Alors que la paix régnait! Des déserteurs, alors? Mais pourquoi agiraient-ils a plusieurs, eux qui n'ont confiance qu'en eux même? C'était à se déconcentrer pour simplement les raisons de cette attaque... L’épée était encore dans son fourreau, il s'en servira surement après. Cependant, il devait aussi sortir de sa tête la sécurité d’Oujo. Un crissement métallique le surprit, derrière. Il se retourna immédiatement, et contra sur le coup, en même temps, la lame de l’épée ennemie avec Asahi. Un bretteur, visiblement. Nassim repoussa le katana et saisit son épée au passage. Contre ce genre de ninja, il devait utiliser l’épée. Il ne portait pas de bandeau, son ennemi pouvait donc être un déserteur. Peut être un briguant, aussi, pourquoi pas! Les deux se mirent en garde à leur manière. Nassim tenait son épée horizontalement, la lame face a son ennemi, et Asahi derrière lui, dans son dos, horizontalement aussi. L'autre tenait grossièrement son katana, et avait du mal à tenir debout... Il était... Sou? Plus facile pour Riku a gagner, alors. Il concentra son chakra dans ses jambes, et trancha le bras droit de son ennemi. Ce dernier hurla de douleur, lâchant son katana et tombant à genoux. Il tenta de se relever, mais tomba, toujours sous l'effet de la boisson. Avec Asahi, Nassim le frappa à la mâchoire d'un coup puissant, et en plus de lui briser la mâchoire, Nassim lui tordit la nuque. Raide mort, le mécréant tomba au sol. Il continua a s'aventurer dans le bâtiment. Il entrevu quelques salle plus loin dans le dédale d'étages et de pièce un corps dont la bouche écumait. Il reconnaissait bien l’Oujo, spécialiste en illusion. Quel supplice lui avait-elle fait subir? La descente à l’enfer, peut être? Il ne voulait pas s'aventurer jusqu'à le réveiller pour le savoir, et afin de ne pas qu'il souffre trop, ou qu'il nuise de nouveau, en passant, il lui brisa la nuque d'un trait sec d'Asahi. Et dans une dernière salle, au dernier étage, il eut une vision d'horreur. Soudain, plus rien ne semblait compter a ses yeux, le temps sembla s'arrêter... Il fut mort... avant d'être mort...

Oujo se tenait droite, de dos a Nassim. Ses vêtements blancs étaient tachetés de rouge au niveau du cœur. Elle se retourna vers Nassim, une larme sur la joue droite. Elle commença a tomber. Nassim se précipita prêt d'elle, et la rattrapa. Ses grands yeux doux, plein de larmes, exprimaient tant de tristesse qu'elle n'avait pas besoin de parler, elle restait là, à perdre peu a peu sa vie... Nassim la posa très doucement sur le sol. Il tenait cependant de sa main droite la tête de cette jeune femme, et de l'autre caressait son visage... Il pleurait sans bruit, souffrant sans crier... Une larme tomba sur le corps de la pauvre mourante. Sa main lâcha toute force, toute résistance. Ses grands yeux fixaient le visage pleurant de Nassim... Prit d'une rage qu'il n'avait jamais connu, Nassim ferma les yeux de la pauvre Oujo, et se releva. Il fit face au monstre qui avait osé porter sa main sur son amie. Qui avait osé enlever la personne la plus chère a Nassim. Qui avait osé tout bonnement attaquer son village tant aimé... Nassim laissa tomber Asahi, et se tenait en position d'attaque. Il tenait son arme à deux mains, pour plus de puissance. Son ennemi se leva, et saisit un zanmato d'une taille démesurée. Il visa Nassim l’ennemi directement, sans bouger, avec son arme. L'Etoile attrapa de sa main gauche la lame, laissant un filet de sang couler de cette dernière. Il s'entailla la main encore plus profondément en s'approchant à pas lent de son ennemi, qui tentait éperdument de retirer son arme. Il la lâcha, et fit quelques mudras. Il lança un mur d'eau entre lui et Nassim, l'empêchant de passer. Il créa un sabre aqueux, et transperça le mur d'eau en direction de Nassim, criant d'une voix affolé: "Casses toi! Casses toi je te dis!!!" en vain. Nassim n'écoutait plus que sa colère. A voir les réactions de ce monstre, seul son zanmato représentait sa méthodes de combat. Nassim le lança sur le côté, et lia ses mains. Il utilisa un puissant Rytsu. Son autre Rytsu n'arrêtera pas cette technique. Il lança donc un Rytsu a distance en direction de cette immonde créature. Le sol explosa dans le dos du tueur. Lui-même eu son corps littéralement exploser sous un tel choc. Le corps était vola en direction du sol, du moins ce qu'il restait de ce corps. Il s'écrasa au sol, et Nassim tourna les yeux. Il s'agenouilla devant le corps de Oujo. Les yeux toujours triste, il saisit le corps mort et descendit jusqu'en bas. Les rues vides seront nettoyé dans quelques temps, deux ou trois minutes selon Nassim. Lui, alla jusqu'aux portes. Il les franchit sans problèmes, vu qu'elles n'étaient plus gardées. Ainsi, il entra dans la foret, où il déposa le corps de Oujo. Sur ce, il creusa par ses mains nues une tombe pour elle. Au petit matin, il termina son travail, aussi douloureux soit-il. Il rentra au Village Céleste, et avant de franchir les portes, il se retourna. Il annonça pour lui-même:

"Oujo, je te le promets... Je deviendrai assez fort pour protéger ce que j'aime... Et tu as ma parole, je ne t'oublierai jamais... oui, jamais..."

Sur ces paroles, il ferma les yeux, et les rouvrit qu'à moitié. Il franchit les portes de Village Céleste, un air renfrogné sur son visage. Il voulait devenir fort, et il le deviendra... Il venait de le promettre à Oujo, et il ne possédait qu'une seule parole, qui plus est envers sa plus grande amie...

Voila fini^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiraiya
Hokage/Fondateur
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 24/01/2009

Feuille de personnage
Affinités: Suiton/Katon/Fuiton
Spécialités: Ninjutsu/Kuchiyose/
Jutsus Principaux:

MessageSujet: Re: Le ninja du chaos   Ven 30 Jan - 22:38

Bonne présentation, je te valide mais seulement en Chef de Anzouki ou alors Déserteur de rang S, tu ne peux pas appartenir à deux groupes, sinon re-bienvenue encore, n'oublie pas de te mettre un avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uzumaki-rpg-v2.forumactif.com
Sabaku No Gaara

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 30/01/2009

Feuille de personnage
Affinités: Doton/Fuiton
Spécialités: Ninjutsu
Jutsus Principaux:

MessageSujet: Re: Le ninja du chaos   Dim 1 Fév - 18:25

Bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le ninja du chaos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le ninja du chaos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Ork vs chaos khorne
» Chaos Nova, Double bash...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Uzumaki RPG V2 :: °°Avant le RP°° :: Présentation des Joueurs-
Sauter vers: