AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Meilleurs posteurs
Suigetsu
 
Jiraiya
 
Tsubaki Hana
 
Omoi
 
Naruto Uzumaki
 
Kilumbo Tsukaïban
 
Ichiro Atache
 
Akasuna No Sasori
 
June Hinamori
 
Kiba Inuzuka
 
Navigation
 Portail
 Index
 Ninja
 Village
 Profil
 Rechercher

Partagez | 
 

 Sabaku no Gaara

Aller en bas 
AuteurMessage
Sabaku No Gaara

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 30/01/2009

Feuille de personnage
Affinités: Doton/Fuiton
Spécialités: Ninjutsu
Jutsus Principaux:

MessageSujet: Sabaku no Gaara   Ven 30 Jan - 22:58

Nom: Sabaku No
Prénom: Gaara
Age: 19 ans
Village Natal: Suna
Village Désiré: Suna
Grade Désiré: kazekage

Test RP pour le grade désiré(ne faire rien si vous souhaitez être Genin,Chuunin):

Rien
n'a changé. Gaara n'a toujours pour unique compagnon que sa peluche
Mamoru. Le jeune garçon ne quitte presque plus la balançoire du terrain
de jeu, souvent fréquenté par des petits enfants amateurs de football.
Personne ne remarque Gaara, effacé dans l'ombre d'un petit plateau
rocheux. Mais aujourd'hui l'un des enfants, seul devant le gardien
adverse, frappe le ballon trop fort et trop haut, et ce dernier arrive
au sommet du plateau. Les enfants se réunissent, et regrettent de ne
pas maîtriser la technique qui permet de grimper aux murs pour
récupérer l'objet. Mais un instant plus tard, le ballon redescend sur
un nuage de sable, jusqu'entre les mains d'un garçon. Les gamins sont
d'abord stupéfaits de ce spectacle, mais se redressent brutalement
quand ils voient ce jeune garçon aux cheveux rouges et au regard
envahissant.


" Tu es...", commence une fille du groupe, terrifiée.

Gaara hésite un court instant, regarde le ballon, puis le tend aux autres enfants.

" Tenez.", dit-il, rassemblant son courage.

" C'est Gaara...", continue la fille, de plus en plus apeurée.

" Gaara du Sable...!", s'écrie un autre garçon du groupe.

Tous regardent Gaara comme s'ils voyaient la mort en personne.

" Fuyez !!! ", crient-ils ensemble avant de détaler loin de lui.

Gaara est choqué de cette réaction ; tous le regardent de manière si effrayé.

"Pourquoi?"

" Attendez !" crie-t-il aux autres enfants. " Ne me laissez pas tout seul ! "

Un
jet de sable se forme et parvient à saisir une jambe de la fille, et
une du garçon qui l'ont reconnu. Ceux-ci, paniqués, appellent au
secours et hurlent désespérément. Gaara, sous l'incompréhension de leur
comportement, s'énerve en se souvenant de sa solitude permanente, et de
l'indifférence que chacun lui témoignait, et lui témoigne encore. Mais
dès qu'on le remarque, c'est la peur qu'ils dégagent.


" Je ne veux plus... je ne veux plus rester tout seul ! ", pense-t-il en fixant les deux autres enfants.

Le
sable enroulant la jambe des deux enfants commence soudainement à se
solidifier et à exercer une pression. Les enfants crient de plus belle,
mais Gaara ne semble pas y prêter attention. Voilà que Gaara laisse
maintenant libre cours à sa colère et une projection de sable arrive
vers la petite fille.


" Noooooooon !", crie-t-elle.

Mais
le sable heurte autre chose ; un homme, qui s'est placé in extremis
entre la fillette et le sable. Ce dernier s'effondre, et l'homme, les
bras croisés cachant son visage, se redresse.


" Gaara-sama, calmez-vous je vous en prie ! "

Gaara
observe la scène avec stupéfaction, et reconnaît l'homme. C'est
Yashamaru, un ninja médecin qui est également l'un de ses serviteurs,
mais éloigné. De la gêne envahit l'esprit de Gaara, et il ne peut que
baisser la tête face à la prière de Yashamaru.

Le soir, Gaara
est de nouveau dans sa chambre. Les cris des enfants résonnent dans son
esprit, surtout au moment où le sable entravaient fermement leurs
jambes. Il regarde la photographie de sa mère un moment, puis saisit un
couteau, et tente de le planter dans sa main. Du sable sort
immédiatement de sa main et bloque ainsi le couteau. Impossible de se
blesser. Mais qu'est-ce qu'être blessé? Crie-t-on quand on est blessé?
On a l'air de saigner quand on est blessé. Et pourquoi Gaara lui, ne
peut jamais saigner ?


" Gaara-sama. "

" Yashamaru ? "

Ce
dernier a observé la scène, et se présente le visage triste, avec un
bandage sur le front et un autre sur le bras droit, les deux blessures
ayant été provoquées lors de l'incident de cette après-midi. Yashamaru
approche près du petit garçon.


"J'ai
reçu la charge sous l'ordre de Kazekage-sama, en tant que membre de
l'équipe médicale, de m'occuper de votre santé et de veiller sur vous.
S'il vous plaît, ne tentez plus devant moi ce que vous avez essayé de
faire."


Gaara baisse les yeux,
voyant qu'il décevait son protecteur, mais Yashamaru continue en
souriant que malgré cela, le sable le protégerait toujours quoiqu'il
arrive. Le visage de Gaara devient très triste, presque implorant, et
prie à Yashamaru de lui pardonner.


" Ah ça ?", dit Yashamaru en montrant ses bandages. " Ce ne sont que de petites égratignures. "

" Ces blessures...", rétorque Gaara, hésitant, " elles font mal ? "

Yashamaru sourit de nouveau.

" Eh bien, un peu, mais je vais guérir vite. "

Gaara le regarde, gêné. Dehors, un vent puissant s'est levé et fait virevolter le sable.

" Dis, Yashamaru..."

" Qu' y a-t-il ? "

" C'est quoi la douleur ? "

Yashamaru est surpris.

" Je n'ai jamais eu la moindre petite blessure", continue Gaara, " alors, je voulais savoir ce qu'on ressent... "

"Hmm,
comment dire...", réfléchit Yashamaru, perplexe. " C'est comme
souffrir, ou supporter... C'est comme quand vous vous prenez un coup,
ou quand vous vous coupez, et que vous ne pouvez pas le supporter.
Haha, ce n'est pas facile à expliquer, mais ce n'est pas une sensation
agréable..."


Gaara
écoute les dires de Yashamaru avec une certaine gêne, c'est comme s'il
venait de comprendre que cette sensation ne lui est finalement pas
étrangère. Il regarde le bras blessé de Yashamaru, puis lui demande :


" Yashamaru, alors, tu me détestes, n'est-ce pas ?"

Voyant le silence de Yashamaru, Gaara baisse alors les yeux, et se sent très mal à l'aise.

" Les gens vivent en se blessant les uns les autres ... mais les gens ne se détestent pas pour autant. "

Yashamaru sourit de nouveau à Gaara, et ce dernier semble maintenant rassuré, même heureux.

" Merci, Yashamaru. Je pense maintenant avoir un peu compris ce qu'est la douleur.

" Vraiment ?", répond Yashamaru, doucement.

"Alors,
moi aussi, comme les autres, je dois être blessé... ça ne saigne pas,
mais j'ai très mal ici..." dit Gaara en plaçant sa main contre son
coeur.


Yashamaru regarde Gaara,
et s'approche à côté de lui. Il lui prend le couteau, tend son doigt,
et l'entaille. Gaara prend peur à la vue du sang qui coule, et ne le
quitte pas des yeux.


"Les
blessures de mon corps ont l'air douloureuses quand elles saignent",
dit Yashamaru, " mais avec le temps la douleur disparaît naturellement,
et on guérit plus vite si on utilise la médecine. "


Gaara écoute avec attention.

" Mais le plus ennuyeux, c'est d'être blessé au coeur. C'est très dur à guérir. "

" Une blessure du coeur ? "

"Les
blessures du corps et celles du coeur sont totalement différentes.
Contrairement aux blessures du corps, il n'y a aucune pommade pour les
guérir.


Gaara est triste d'apprendre cela. Il place silencieusement la main sur son coeur.

" Mais il existe quelque chose qui puisse soigner les blessures du coeur. "

" ? "

" C'est une autre sorte de médecine, qu'on ne peut recevoir uniquement des autres. "

" C'est quoi ? Que faire pour en avoir ?", demande Gaara, saisi d'une inhabituelle impatience.

" La seule chose qui peut guérir les blessures du coeur, c'est l'amour. "

" L'amour ? "

" Oui", confirme Yashamaru.

" Comment je peux en avoir ? Qu'est-ce que je dois faire pour guérir ? "

" Vous l'avez déjà reçu, Gaara-sama."

" Ha ? "

"L'amour
est dans votre coeur, parce que vous voulez protéger des gens qui vous
sont très précieux et proches de vous. Comme l'a fait ma soeur."


Gaara et Yashamaru contemplent tous deux la photographie de Tomiko.

"Je
sais que ma soeur vous a toujours aimé, Gaara-sama. Le Shukaku du Sable
est un esprit qui attaque naturellement les êtres vivants. Et le sable
qui vous protège automatiquement représente l'amour de votre mère. Je
pense que la volonté de votre mère est dans ce sable. Elle veut sans
doute vous protéger, même après sa mort. "


" Yashamaru. "

" Oui, qu'y a-t-il ?"

" Merci de m'avoir arrêté tout à l'heure. "

"Il
n'y a pas de quoi.", répond Yashamaru en souriant et en se mordillant
son doigt blessé. " Vous êtes une personne qui m'est précieuse, et qui
est près de moi."


Gaara sourit,
et s'approche de Yashamaru. Il prend la main de son serviteur et tente
de l'amener près de sa bouche, mais Yashamaru laisse échapper une
réaction de refus. Pourtant Gaara insiste et fixe Yashamaru. Celui-ci
le regarde, étonné, puis cède. Gaara met le doigt de Yashamaru dans sa
bouche, et suce le sang. Gaara ne le remarque pas, mais Yashamaru a un
regard très triste, comme s'il souffrait beaucoup.

" Peux-tu comprendre ma souffrance ?", pense Yashamaru.

" Ca a le goût du fer...", dit Gaara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiraiya
Hokage/Fondateur
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 24/01/2009

Feuille de personnage
Affinités: Suiton/Katon/Fuiton
Spécialités: Ninjutsu/Kuchiyose/
Jutsus Principaux:

MessageSujet: Re: Sabaku no Gaara   Sam 31 Jan - 7:25


Oui ca me suffit, n'oublie pas de mettre un avatar, et validé en Kazekage, je te souhaite la bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uzumaki-rpg-v2.forumactif.com
 
Sabaku no Gaara
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sabaku no Gaara [TERMINEE]
» Sabaku no Gaara
» Sabaku no Gaara [En cours de rédaction]
» Gaara / Cow-boy / Mâle [EC]
» Gaara Ishikawa, l'esprit du sable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Uzumaki RPG V2 :: °°Avant le RP°° :: Présentation des Joueurs-
Sauter vers: